Avis de décès et hommages

819 762-0781
Besoin Immédiat

Pré-arrangement
de vos funérailles

Contactez-nous

Site
Recherche

English

Pour vous aider à guérir

Une personne que vous aimez est décédée. Vous devez maintenant composer avec le besoin - difficile mais important - de pleurer la perte de cet être cher, de vivre votre deuil. Vous entreprenez un voyage qui, souvent, est angoissant, douloureux et parfois empreint de solitude. Nous vous offrons des suggestions pratiques pour vous guider vers la guérison au cours de votre expérience personnelle du deuil.

 

Anticipez le sentiment d'irréalité

Immédiatement après l'annonce du décès, on ressent souvent une sensation de confusion ou d'engourdissement. Cet état sert un but précieux : il permet de vous isoler de la réalité de la mort jusqu'à ce que vous soyez davantage en mesure de tolérer ce que vous ne voulez pas croire. C'est un mécanisme de défencse naturelle.

 

Envisagez l'unicité de votre deuil

Votre deuil est particulier et unique; personne ne vivra son deuil de la même façon que vous. Plusieurs facteurs ont un effet sur votre expérience : votre relation avec la personne décédée; les circonstances entourant son décès; votre réseau personnel de soutien affectif; vos antécédents culturels et religieux ainsi que votre vécu face à la mort.

Ces facteurs font en sorte que vous vivez votre deuil d'une façon bien particulière. Évitez de comparer votre expérience à celle d'autres gens ou de formuler des hypothèses quant à sa nature et sa durée. Considérez l'approche un jour à la fois afin de vivre votre deuil à votre rythme.

 

Attendez-vous à de nombreuses émotions

Vivre une perte affecte votre tête, votre cœur et votre esprit. Vous éprouvez possiblement toute une gamme d'émotions dans votre processus de deuil. La confusion, le manque d'organisation, la peur, la culpabilité, le soulagement et des réactions fortes ne sont que quelques-unes des émotions que vous puissiez vivre. Vous ressentirez parfois ces émotions les unes après les autres dans un court laps de temps; il se peut aussi qu'elles se produisent simultanément.

Ces émotions, qui peuvent vous sembler étonnantes, sont tout à fait normales et saines; permettez-vous d'apprendre à partir de ces sentiments. Ne soyez pas surpris si vous ressentez soudainement des vagues de douleurs, sans raison évidente et parfois à des moments tellement inattendus. Ces épisodes intenses peuvent vous effrayer et vous laisser avec une sensation d'écrasement; ce sont là des réactions normales à la perte d'un être cher.

 

Discutez de votre deuil

Exprimez votre souffrance ouvertement; le fait de la partage vous apportera un certain soulagement. Votre deuil ne disparaîtra pas si vous l'ignorez; souvent, on se sent beaucoup mieux lorsqu'on le verbalise. Permettez-vous de parler du cœur et non seulement de la tête; ceci ne signifie pas que vous perdez la maîtrise de vous-même ou que vous êtes enclin à la folie. C'est une partie normale de votre voyage dans le deuil. Trouvez des gens qui vous encourageront à être vous-même et reconnaîtront vos émotions, qu'elles soient tristes ou heureuses.

 

Appuyez-vous sur vos croyances

Si la foi fait partie de votre vie, exprimez-la de façons qui vous semblent appropriées. Permettez-vous de vous entourer de gens qui comprennent et qui respectent vos croyances religieuses. Si vous ressentez de la colère envers Dieu à cause de la perte d'un être cher, comprenez que cette émotion est une partie du deuil.

 

Bénéficiez des rites

Les rites funèbres accomplissent davantage que le simple fait de reconnaître le décès d'un être cher. Ils vous offrent l'appui de gens compatissants et l'occassion d'exprimer votre deuil ouvertement. Si vous éliminez ce rituel, vous risquez de refouler vos émotions et vous privez les gens bienveillants de rendre hommage à une personne aimée.

 

Respectez vos limites physiques et affectives

Vos sentiments de tristesse vous laisseront probablement fatigués: votre capacité à raisonner et à prendre des décisions peut être affaiblie. Il se peut que vous ressentiez une baisse d'énergie; respectez les messages que votre corps et votre esprit vous transmettent. Reposez-vous chaque jour, mangez des repas équilibrés et dégagez votre horaire dans la mesure du possible. Vous offrir du réconfort facilitera la résolution de votre deuil et réduira les risques éventuels de problèmes de santé.

 

Établissez une structure de soutien

Tendre la main aux autres et accepter leur appui est parfois difficille, surtout lorsque vous ressentez tellement de douleur. Ouvrez-vous aux autres afin de vous entourer d'un réseau de parents compatissants et d'amis attentionnés qui vous offriront la compréhension, le support et toute forme d'aide dont vous avez besoin.

 

Accueillez votre recherche de sens

Vous auriez peut-être des interrogations telles que : pourquoi est-il mort, pourquoi est-elle morte de cette façon, pourquoi maintenant? ... Les réflexions suscitées par ce questionnement font partie du cheminement vers la guérison.

 

Conservez vos souvenirs précieusement

Les souvenirs constituent l'un des meilleurs héritages qui existent après la perte d'un être cher. Conservez-les soigneusement. Partagez-les avec votre famille et vos amis. Reconnaissez que vos souvenirs peuvent vous porter à rire ou à pleurer. Ces souvenirs font partie de façon permanente de la relation que vous aviez avec l'être aimé.

 

Cheminez vers la guérision

La réconciliation avec le deuil ne se produira pas rapidement. Souvenez-vous que le deuil est un processus et non un événement. Faites preuve de patience et de tolérance envers vous-même. N'oubliez jamais que la mort d'un être cher change votre vie pour toujours. Cela ne signifie pas que vous ne serez jamais heureux par la suite. C'est tout simplement que vous ne serez plus exactement la même personne que vous étiez avant le décès.

819 762-0781 515 avenue Chénier | ROUYN-NORANDA, QC J9X 4A9 | Fax: 819 762-7279 | Email: jhfleury@cablevision.qc.ca